Ca y'est j'ai payé ma première facture. Et ca concerne du dev !

Mis à jour : juin 27


Dans mon dernier article sur le financement du démarrage de mon projet ocyto, j'évoquais que le sujet de l'argent était en fait étroitement lié au sujet du dev.

Pour savoir combien de sous il me fallait pour démarrer ocyto, il fallait d'abord que je sache combien me coûterait le dev d'un MVP (Most Viable Product) d'ocyto. Et pour savoir combien il allait coûter, il fallait déjà que je sache avec qui j'allais le développer.


Cette question a désormais trouvé réponse. Et une chouette réponse.


J'ai en effet embarqué dans l'aventure un très bon pote d'enfance, Olivier Schaal. Car au-delà d'être un très bon pote avec qui on part en vacances ou on fête conjointement son anniversaire (j'ai des dossiers du coup :)), Olivier est aussi un super dev. Le genre de dev qui fait bien plus que de développer sur la base d'un cahier des charges qu'on lui soumet. Le genre de dev qui comprend un projet, le challenge, le bonifie et je n'en doute pas, saura même le vendre le moment venu.


développeur informatique
En gros complètement l'inverse de ça.

Bref, dans ma liste d'options possibles pour développer mon MVP (agences, freelance, alternant, salarié), trouver un chouette dev à embarquer dans l'aventure était de loin ma préférée. Et vu qu'en plus c'est quelqu'un que je connais bien et avec qui j'ai plaisir à bosser, quand il m'a proposé de m'aider sur la partie technique, j'ai tout de suite accepté son aide.


En y réfléchissant bien, c'est même d'ailleurs un peu grâce à lui que je me suis décidé à (re)-devenir entrepreneur. Après nous être un perdu de vue pendant plusieurs années, cela faisait en effet quelque temps qu'on se revoit plus régulièrement. Au départ pour télétravailler ensemble, puis doucement pour échanger autour de l'avancement et de la stratégie marketing de sa startup. Car comment je vous l'ai dit plutôt, Olivier fait plus que développer du code. Il commercialise deux services dans le domaine de la publicité digitale : Edge Query, un format pub et Ads Factory, un outil pour créer des bannières animées.


C'est donc naturellement qu'on s'est vu de plus en plus souvent, et naturellement qu'il fut un des premiers à qui j'ai présenté mon projet ocyto. Et une fois que j'avais décidé de me lancer, je lui tout aussi naturellement proposé de participer à mon projet.


À partir de ce moment-là, on a décidé de se voir chaque semaine, le vendredi. Je prendrais le rôle de "consultant marketing" pour Ads Factory. Il prendrait celui de "consultant technique" pour ocyto. Et depuis, on se voit tous les vendredis, parfois aussi le mercredi ou le mardi :)

Et ce qui a commencé en "consultant technique" s'est transformé en CTO qui a pris en charge le développement technique du MVP d'ocyto. Et de mon côté, bah j'ai commencé à faire la stratégie d'acquisition pour Ads Factory :)


C'est donc grâce à Olivier que je viens de payer ma première facture à OVH.

Car désormais ocyto a un environnement de dev, une base de données, des premiers bouts de code en Laravel, une api de visio qui se connecte doucement et même quelques premiers envois d'email transac via Sendinblue.


Alors je ne sais pas si le fait de bosser avec un pot (Maxime ton post Linkedin m'a bien rassuré) qui en plus a sa boîte en cours de développement, c'est le schéma parfait. Je sais qu'une des difficultés qu'on va rencontrer, c'est le choix du temps qu'on va chacun passer sur le "projet de l'autre".


Mais ce que je sais c'est que ce schéma est de loin celui qui colle le plus aux deux principales raisons pour lesquelles j'ai décidé de redevenir entrepreneur : être serein et avec des gens avec lesquels j'aime passer du temps.

biere.jpg

Ce contenu vous a été utile ? 

Vous pouvez vous inscrire à ma newsletter pour être sûr de n'en rater aucun
et/ou m'encourager en me payant une bière virtuelle ici.