52 minutes pour déposer un RIB



Avant de commencer cet article un peu à charge contre notre chère administration française, je tiens à préciser que je n'en dis pas que du mal. La preuve dans ces deux articles ici : 1 2

Après, quand ça se passe mal, je ne me gêne pas pour râler un peu. En espérant que ca alimente la to do de débug de la plateforme Sylae. Tout d'abord, c'est quoi Sylae ?


Le portail SYLAé est consacré à la gestion en ligne, par l'employeur, des informations relatives à ses contrats aidés, comme le CUI, ou l'EAV. L'objectif est d'échanger avec l'ASP, Agence de Services et de Paiement qui gère et verse ces aides publiques, ces données plus rapidement et avec davantage de fiabilité.


Bref c'est là que je devais aller pour fournir le RIB sur lequel on devait me verser une aide à laquelle j'avais droit pour mon entreprise.

Relance angoissante


Mon parcours commence par un moment de stress. J'avais reçu il y a plusieurs semaines un email qui me disait qu'on aller m'envoyer par courrier (pour des raisons de sécurité ?) mes accès à la plateforme qui me permettra d'enregistrer mes coordonnées de paiement pour obtenir mon aide. Ok, une plateforme juste pour celà ? Soit j'attends le courrier.


Sauf que 2 jours avant de recevoir le dit courrier, je reçois ça.


Le stress. J'ai dû rater un truc non ? Mon est arrivé et s'est perdu ? Je vais pas recevoir mes sous du coup ? Je me calme, vais checker ma boîte aux lettres et relis tranquillement mon email d'origine. J'en conclus qu'il faut bien que j'attende le courrier et que l'envoi de cette relance automatisée a peut-être juste un problème de timing avec le courrier. #fingercrossed


2 jours plus tard le courrier arrive avec mes accès. Ouf.

Je vais donc sur Sylae pour créer mon espace personnel à l'aide du fameux code.


Loader land


J'écris mon Siret (en pensant à enlever les espaces après le copié collec sinon ça marche pas) et mon code confidentiel. J'appuie sur Suivant.





Le loader ci-dessus s'affiche. Le genre de loader de plus en plus inquiétant au fur et à mesure qu'il reste affiché. Et au final, rien, il tourne dans le vide. Je me dis qu'il y a peut-être un conflit avec un plugin de mon navigateur chrome. Je teste en navigation privée. Ca passe. Ouf. Mon compte est ouvert. Sylae m'a bien envoyé deux emails. Un premier avec mon mot de passe (entre crochet qu'il faut bien penser à enlever car sinon ca marche pas #pourquoilesmettre ?) et un autre avec mon login. Et aucun problème de délivrabilité à signaler (vous voyez quand c'est bien je le dis) Bon dommage que je ne sois pas resté loggué après mon ouverture de compte, mais bon, je suis plus à quelques secondes près. Je copie colle donc mon tout nouveau login et mon mot de passe (sans les crochets).

Après un petit loader, j'arrive dans mon compte. J'arrive sur un page pour finaliser la création de mon profil. On me redemande mon Siret et le code confidentiel que je viens de mettre. Okayyyyyy, je remet !


Puis, c'est THE question secret. On me propose même de l'inventer moi-même, whaou. Hop je mets le nom de jeune fille de mon arrière grand-père, comme ça je suis sûr que personne ne le trouvera jamais.


RIB expérience


Puis arrive le moment crucial. Je peux enfin créer des coordonnées de paiement. NDLR : déposer mon rib.

En tout cas c'est ce que je croyais. Déjà, si tu as une carte N26 avec un petit DE devant ton RIB c'est mort.

Il faut forcément un FR (ou un MQ, GD pour la martinique, guadeloupe etc...) Bref ça va mettre le bazar dans ma compta, mais tant pis je dégaine mon RIB Boursorama Jd ne le sais pas encore à ce moment là, mais je vais le copier coller 5 fois.


Je rentre donc une première fois mes petits chiffres, copier coller par copier coller, case par case. #1sur5. Puis, j'ai un choix à faire. Je peux valider mes coordonnées de paiement soit via une signature électronique (cool), soit imprimer un machin sur du papier. Je clique évidemment sur le premier bouton.

Re-loader.


Beaucoup plus gros celui-ci. Et plus inquiétant. Plusieurs minutes pour charger un doc à signer ? Sérieux ?


Je laisse tourner un peu plus de 3 min (si déjà on me prévient que c'est long, j'écoute). Puis je reçois ce message.


Hein quel pré requis ? Dans tous les cas, je ne vais pas abandonner, je veux mon aide moi. Mon RIB tu auras, parole de Régis !

Je me dis que c'est peut-être comme avant, un conflit de plugin à cause de mon chromebook. Je refais donc la manip en navigation privée. Copi coli, case par case #2sur5

Pas mieux, même loader, même message.


Bon, bah je vais imprimer.

Tant pis pour la planète. Je remplis à nouveau le formulaire. Copi coli, case par case #3sur5 Je valide et là, ZE popup qui me fait culpabiliser. Le site me demande si je suis certains de pas plutôt vouloir utiliser la signature électronique. Parce que, imprimer, c'est pas très éco-responsable tu sais. Euh....


Allez, je lâche rien, j'ai une idée. Vu que c'est un site qui semble dater un peu, en mode dernière chance pour sauver la planète j'allume un ordinateur sous Windows. Avec Internet Explorer comme navigateur. Le temps d'allumer mon PC (5 bonnes minutes) et je remplis à nouveau #4sur5 le formulaire.

Pas mieux, même loader, même message.


J'ai donc fini par

  • imprimer le doc (après avoir rempli une dernière fois le formulaire #5sur5),

  • signer avec un waterman même pas desséché

  • et envoyer le tout par La Poste. Et oui, c'est du vrai web to print, pas moyen de l'envoyer en pdf par email une fois le papelar signé.

Bon, j'ai comme un pressentiment que ça va me revenir dans la boîte aux lettres cette histoire. Avec un message du genre votre nom est mal orthographié. #gestiondesaccentsdanslefoutuform


En tout cas, 52 min plus tard mon RIB était donc enfin dans les tuyaux. Et pourtant je m'y connais en site web.

Je comprends du coup mieux pourquoi les gens disent parfois que c'est compliqué de sauver la planète.


biere.jpg

Ce contenu vous a été utile ? 

Vous pouvez vous inscrire à ma newsletter pour être sûr de n'en rater aucun
et/ou m'encourager en me payant une bière virtuelle ici.