J'adore le black friday

Mis à jour : 18 déc. 2019


Depuis plusieurs jours, je vois mes réseaux sociaux envahis par des messages de gens qui vomissent ce jour qu'ils ont marqué d'une pierre noire dans leurs agendas.


Double symbole de la surconsommation et du capitalisme américain, le black friday raisonne pour pas mal d'entre nous comme un truc d'un autre âge qu'il faut dégommer.

Notamment aux adeptes des circuits courts, de la consommation raisonnée et du minimalisme.... dont je fais partie.


Néanmoins, ce Black Friday moi, je l'aime.

Car pour moi, il a une vraie utilité.


En effet, c'est le second jour de l'année (avec la Saint Valentin) où je fais le grand ménage dans ma boîte de réception Gmail.


Vu mon passé d'email marketeur, j'ai déjà depuis longtemps une petite routine matinale, qui pour chaque emailing reçu, me fait me demander si elle a un intérêt pour moi. Et si la réponse est non, je scrolle jusqu'en bas et je me désabonne.

Comme en général ma demande de désabonnement est respectée (c'est un progrès à saluer), du coup, le lendemain matin je n'ai plus d'email de cette marque.


Et comme je fais ça depuis bien 10 mois, bah ma boîte email respire de nouveau. Elle est tout simplement de nouveau utile.

Et certains jours, j'arrive même à atteindre ZE graal de l'utilisateur Gmail :

message boite vide gmail

Mais ce message, je ne l'ai jamais le jour de Black Friday.

J'ai plutôt ça :



Pourquoi ?


Parce que c'est le jour où les grandes marques utilisent exceptionnellement toutes leurs adresses, même les inactives ou les non ouvreurs. Vamos pour le full base !


C'est aussi le jour où les petits commerçants se disent que si y a bien un jour dans l'année où il faut bazarder un emailing à ses prospects / clients, c'est aujourd'hui. Vite le stagiaire, ouvre un compte sur Sendinblue.


En gros c'est le jour où je reçois tous les emails des marques qui m'écrivent qu'une fois dans l'année. Donc heureusement qu'il est là ce Black(list) Friday, sinon comment je fais mon ménage de boîte email à fond moi ?


biere.jpg

Ce contenu vous a été utile ? 

Vous pouvez vous inscrire à ma newsletter pour être sûr de n'en rater aucun
et/ou m'encourager en me payant une bière virtuelle ici.