FYI - C'est le chef qui bouge

Pourquoi ça doit exister


Je trouve qu'il y a un truc chiant dans le principe actuel du restaurant : on prend souvent la voiture pour y aller. Et du coup on pollue et on peut boire que 2 petits verres. En prenant un peu recul, on se rend compte qu'on prend la voiture pour aller au restaurant pour 3 raisons

  • il n'y a pas de resto près de chez nous

  • les restos près de chez nous sont pas bons

  • dans les restos près de chez nous, on mange toujours la même chose


Du coup, de plus en plus de gens préfèrent rester chez eux inviter des amis, et

  • cuisinent eux-mêmes à grand renfort de thermomix et de sites de recettes

  • se font livrer par uber eats, deliveroo et co

  • payent un chef à domicile pour leur faire la cuisine

Ce qui génère deux autres problèmes : du bordel à ranger et plus aucune sortie / vie sociale !



L'idée en 1 phrase


Créer restaurants de proximité dans lesquels ce ne sont pas les clients qui bougent, mais les chefs.


Comment ça pourrait marcher


Des restaurants prêts à cuisiner

L'idée est de proposer à la location (pour une semaine, un week-end, une soirée...) un restaurant prêt à cuisiner. La location contiendrait une salle décorée, de la vaisselle, une cuisine professionnelle et en option, du personnel de service ou de l'aide à organisation d'évènement.

Qui seraient les chefs qui bougent ?

  • des chefs à domicile qui n'ont par définition pas de restaurant

  • des chefs qui ont un autre restaurant mais qui ont envie de faire découvrir leur cuisine à plus de gens (et compléter leurs revenus)

  • des particuliers qui ont envie de se prendre pour des grands chefs

Un modèle proche de la location meublée

Le modèle économique est avant tout de l'investissement immobilier. On crée le lieu, on l'aménage, puis on en fait la promotion. On peut bien sûr en créer plusieurs et faire des économies d'échelle au passage (achat vaisselle, matos cuisine, marketing).



Les points forts


Création de lieux de proximité Certains villages n'ont plus de restaurant car il n'y a pas de potentiel. Mais des gens qui ont envie de sortir, manger, passer une bonne soirée, il y en a partout. Juste parfois pas assez pour permettre à un restaurateur d'en vivre.


L'idée serait donc d'installer en priorité ces endroits dans des villages et recréer ainsi des lieux de proximité sur le modèle des pubs anglais.

Et à la différence du restaurant situé à 15 km de son domicile, on y passerait la soirée avec des gens de son village et on créerait ainsi du lien social local.


La variété dans la cuisine

Un des gros avantages de réfléchir le restaurant comme un lieu dans lequel les chefs ne font que passer, c'est la diversité des cuisines qui pourront être proposées aux clients.


Un week-end un chef pourrait faire une soirée couscous, le week-end d'après, ça serait nems et riz cantonnais et entre les deux, le mardi, un chef étoilé pourrait proposer un dîner évènement. De quoi faire vibrer et voyager les papilles des clients ruraux qui n'ont habituellement pas accès à une offre de cuisine aussi variée..


Le chef au centre

1/ On lui permet de se concentrer sur ce qu'il aime faire : la cuisine. On s'occupe en effet de tout ce qui saoule en général un chef cuisine qui est à son compte : investissement immo et matos, gestion du personnel, marketing. 2/ On le starise car on fait le focus sur lui et non son restaurant

Les points de vigileance

  • je pense que comme en immobilier, pour que l'activité soit rentable à temps complet, il faut créer et gérer plusieurs lieux

  • les salles socioculturelles seront vos concurrents, mais souvent elles ne louent qu'aux assoc et aux particuliers. Et elles ne sont pas très cosy :)

  • il y a une tendance actuelle sur les restaurants éphémères ou pop up. Attention ce n'est pas la même chose, là on crée un vrai restaurant pérenne.




biere.jpg

Ce contenu vous a été utile ? 

Vous pouvez vous inscrire à ma newsletter pour être sûr de n'en rater aucun
et/ou m'encourager en me payant une bière virtuelle ici.