Chute d'audience = entreprise en danger ?

Dernière mise à jour : 27 sept. 2020



La courbe d'audience ci-dessus vient du site internet d'une marque que je connais bien.

Et comme je la connais bien, je peux vous dire qu'elle n'a jamais eu :

- un aussi fort tôt de satisfaction client

- un modèle économique aussi pérenne

- de temps dispo pour son dirigeant

De quoi prendre un peu de hauteur sur l'importance du sacro saint volume de visiteurs uniques. Et aussi dédramatiser une future éventuelle chute de trafic.


Comme certains me l'ont dit quand j'ai évoqué le sujet en off, "c'est logique, l'audience a dû se reporter sur les réseaux sociaux non ?" Perdu. Si on regarde les courbes d'audiences sur les pages facebook et twitter de la marque, c'est d'ailleurs la même chose. Ça chute, ça chute, ça chute.

Une premier bout d'explication vient d'un changement de modèle entre 2016 et 2017. Je ne peux pas rentrer dans les détails mais l'idée générale était de se concentrer sur la qualité plutôt que la quantité. En gros faire moins d'efforts pour à peu près le même résultat à la fin, voire mieux.


Ce qui est par contre très intéressant (et pas complètement explicable), c'est quand on regarde la courbe en détails entre 2017, 2018 et 2019. Le modèle économique sur ces 3 années est quasi identique : même CA, même nombre de clients, même rentabilité...pour une audience digitale divisée par 2,5.


Je ne saurai pas vous donner la raison exacte de ce phénomène.

Mais elle doit se trouver dans un un mix entre la fidélité grâce à la qualité des prestations, une audience plus qualitative grâce à la recommandation et l’optimisation de la conversion du site.


Ce qui est sûr c'est qu'il y avait moins de temps/budget à consacrer à développer l'audience du site, et au final ça a marché quand même. Cool.


biere.jpg

Ce contenu vous a été utile ? 

Vous pouvez vous inscrire à ma newsletter pour être sûr de n'en rater aucun
et/ou m'encourager en me payant une bière virtuelle ici.