A 8,3 km de chez moi, une vraie solution pour produire toute l'année de la nourriture de qualité.

Mis à jour : 27 sept. 2020


Myfood. Comme toute personne qui gravite autour du monde des startups bas-rhinoises, j'avais entendu parler de ce concept de "serre connectée" et de "permaculture". Mais je n'avais pas pris le temps de creuser ce sujet pourtant si important qu'est la production de ce qu'on mange.

En tout cas, y a quelques semaines, au détour d'un post Facebook, je me décide à creuser un peu plus profond en cliquant sur le lien vers leur site web (myfood.eu).


Et quel beau coup de pioche ! J'ai été de suite conquis par leur promesse : une serre dans mon jardin, qui me permet de produire des fruits et légumes toute l'année, sans beaucoup de contraintes. Et en plus elle a l'air joli, on a envie de s'y installer pour déguster un bon petit (verre de vin) smoothie.




En tout cas, le site a fait son job, j'avais envie d'en savoir plus. Et c'est là que je vois que Myfood, en fait, c'est à Molsheim à moins de 9km de chez moi. Du coup je contacte Johan Nazaraly pour voir si c'est possible de passer les voir à l'occasion. Histoire de bien comprendre comment marche cette histoire de serre avec des poissons dedans et des trucs qui poussent en l'air.

Quelques jours plus tard je me retrouve avec Johan dans la serre témoin de Molsheim. Et là je comprend que ce truc est génial. Génial parce que c'est le caca des poissons qui permet aux plantes de pousser. Et que pour dire merci, les plantes nettoient l'eau des poissons. Génial aussi car en limitant les aléas extérieurs (maladie, humidité, température...) grâce à la serre, bah sans être un expert du jardinage chacun est capable de produire sa nourriture. Un vrai assistant connecté du pseudo jardinier.

Génial enfin car Myfood c'est pas juste une serre connectée, c'est une communauté sur la façon de mieux aborder son alimentation et tous les conseils qui vont avec.


Bien évidemment, avec toute la technologie et le matos qu'il y a dedans, ce n'est pas donné. Entre 4000 et 14000 €. Mais si vous faites vos petits calculs (par exemple sur 5 ans) ça ne représente pas forcément plus que le coût du panier de légumes hebdomadaire chez la Ruche qui dit oui.

En tout cas, moi en sortant de la serre, j'avais vraiment envie d'en parler à tous les gens que je connais Je trouve que c'est une vraie bonne solution pour enfin remanger correctement. D'où cet article :)


Je pense que je m'en achèterai une. Peut-être pas cette année car on a déjà tenté pour cette saison une méthode de jardinage "du paresseux" avec du compost recouvert par du foin direct sur la pelouse. Mais le but est le même. Manger des trucs que je sais d'où ils viennent et comment ils sont produits.


En tout cas, si ça vous intéresse, contactez-les de ma part. J'ai dit à Johan que je donnerai à ma petite échelle un petit coup de projecteur sur ce beau projet local qui permet de faire de l'hyper-local.







biere.jpg

Ce contenu vous a été utile ? 

Vous pouvez vous inscrire à ma newsletter pour être sûr de n'en rater aucun
et/ou m'encourager en me payant une bière virtuelle ici.