J'ai préféré jouer au ping pong



Je vous écris cet article pour vous raconter un moment clé de mon aventure entrepreneuriale avec ocyto.live. Le moment précis où j'ai réellement été convaincu qu'il fallait doucement que je passe à autre chose.


En fait, ça faisait quelques mois que j'avais compris que j'allais avoir du mal à faire d'ocyto mon activité principale, tellement l'usage était compliqué à déclencher. Néanmoins je m'auto-rassurais en me disant que c'était une phase relativement normale. En me persuadant que j'avais encore beaucoup de choses à tester avant d'être certains que cela ne fonctionne pas. C'est d'ailleurs ce que j'ai fait une bonne partie de l'été et surtout en septembre avec ma grosse opération ocyto gratuit en mode dernières cartouches.


Et ça a d'ailleurs (un peu) marché. Avec la gratuité de tous les helpers, l'usage d'ocyto a fait un bon de 500%.

Des visios se sont déroulées et des utilisateurs ont fait des témoignages pour dire qu'ils étaient très contents du service.


Mais.


Même si le pourcentage semble impressionnant, en volume on reste sur une petite dizaine de visios réalisées. Et cela, malgré la gratuité de tous les helpers et les campagnes de communication effectuées pour le faire savoir à des gens.

Alors bien sûr, il y a plein d'autres pistes / pivots / modèles encore à explorer, mais je sais d'avance qu'ils seront longs à tester et mettre en place.

Grâce à Mathieu


Il ne le sait pas encore (enfin maintenant si), mais c'est Mathieu de Webcreators qui m'a concrètement fait passer du stade où j'avais compris que cela allait être compliqué à celui où j'étais convaincu qu'il fallait passer à autre chose.


En fait, depuis le début du projet, j'ai eu la chance d'avoir tout un tas de gens qui m'ont offert (vraiment) leur aide. Que ce soit en me donnant un peu de leur temps pour partager leur avis, tester le service, répondre à mes interrogations ou en me proposant gratuitement leurs prestations qui d'habitude sont payants. Souvent juste parce qu'ils croient au projet (ou en moi). #chaudaucoeur

C'est ce que Mathieu à fait en me proposant de réaliser une vidéo de démo d'ocyto. On a donc commencé à bosser sur le scénario. Puis on s'est réparti les rôles. Je tournerai quelques séquences avec mon téléphone, genre taillage de rosier, réparation et lui se chargerait du montage.

En gros je faisais les trucs funs et Mathieu, le truc chiant qui prend du temps.


J'étais ravi de ce projet qui pouvait effectivement combler un manque dans la communication d'ocyto et me permettrait au passage de monter en compétences sur un sujet que je ne maîtrise pas assez, la vidéo.

Et tout cela pour 0 € de trésorerie.


[J'en profite pour adresser un énorme merci à Mathieu pour sa proposition, même si elle n'a au final pas abouti (voir plus bas). Et aussi pour les autres trucs qu'il a fait avant pour ocyto. ]



J'ai désinstallé l'app


Je devais donc filmer 2-3 séquences.

Pour le faire le plus proprement possible, Mathieu m'avait conseillé d'installer l'app Filmic, ce que je me suis empressé de faire. On était mercredi soir (pas de devoir à faire avec les enfants). Il y avait une super lumière de fin d'après midi d'été dans le jardin. J'avais un rosier. Il ne me manquait plus qu'un acteur pour faire la taille du rosier. Ma compagne est rentrée. Je lui ai parlé du projet. Elle a aimé l'idée et s'est de suite rendue dispo pour faire l'horticultrice amateur.


Mais, j'ai désinstallé l'app Filmic et je lui ai proposé de jouer au ping-pong.


J'y crois plus assez

C'est le constat que j'ai fait en quelques micro-secondes.

En fait je me suis rendu compte que je croyais plus suffisamment au projet pour choisir de passer mon début de soirée à tourner une vidéo VS faire une partie de ping-pong au soleil avec ma compagne.

J'avais plus envie de jouer au ping-pong que de m'occuper d'ocyto, même pour un truc aussi fun et sympa que de tourner une vidéo dans le jardin.


C'est donc ce moment précis qui m'a réellement convaincu de ce que j'avais compris il y a déjà quelques semaines : ocyto ne sera pas mon activité principale pour ces prochaines années, il est donc temps de passer à autre chose.


Et pour moi, il y a une énorme différence entre comprendre et être convaincu. C'est seulement quand on est convaincu qu'on passe à l'action. J'ai donc décidé de faire 2 choses.


1/ Laisser ocyto en ligne en mode gratuit (comme actuellement).

Les usages de septembre m'ont montré que ce service d'entraide en visio peut être très utile à des gens (voir les témoignages ici). J'espère donc que ça pourra continuer.


2/ Réduire drastiquement le temps que je vais y passer

D'un projet principal, ocyto va passer pour moi à un side project. Mon temps sera donc réattribué à d'autres projets donc je vais je pense rapidement vous parler ici.



biere.jpg

Ce contenu vous a été utile ? 

Vous pouvez vous inscrire à ma newsletter pour être sûr de n'en rater aucun
et/ou m'encourager en me payant une bière virtuelle ici.