Débrief de la campagne de crowdfunding d'ocyto

Dernière mise à jour : juin 27


Comme vous avez peut-être dû le voir car je l'ai largement relayé, la campagne de financement participatif d'ocyto sur Ulule a atteint son objectif, et c'est plutôt très chouette.

Comme je l'explique dans le blog d'ocyto, la dernière semaine a été intense, mais magique.

J'ai déjà fait un article sur le blog d'ocyto pour y remercier tous les contributeurs et donner le détail des chiffres de la campagne.


Ici, j'avais plutôt envie d'écrire un article en mode débrief avec prise de recul.


Un objectif clair comme gouvernail


Mon premier et principal enseignement est que j'ai bien fait de prendre un peu de temps au départ pour réfléchir à l'objectif de la campagne.

J'avais écrit dans un article que l'objectif principal n'était pas nécessairement d'obtenir pile poil la somme de 3000 € que nous affichions sur le Ulule, mais le suivant

Transformer tout cet engouement en actes mesurables. Autrement dit, générer un premier CA sonnant et trébuchant. Histoire de finir définitivement de nous rassurer sur l’intérêt de mettre tout notre temps et notre énergie dans le montage de cette plateforme de micro-conseil entre particuliers.

Et c'est cet objectif clairement établit dans ma tête qui m'a permis de garder la tête froide quand la campagne était au plus bas. Et du coup, à partir d'un certain stade, même si nous n'avions pas concrètement atteint les 3000 €, pour moi l'objectif était déjà atteint. Les retours concrets que j'avais reçus étaient déjà suffisamment forts et nombreux pour me rassurer. Du coup j''étais serein. Et je pense que c'est ce qui m'a notamment permis d'atteindre sereinement "l'objectif Ulule", sans paniquer ni faire n'importe quoi : dans le genre des offres de dernière minute bradées (dangereux pour l'équilibre financier de la campagne) OU des bonus pour les derniers contributeurs (très frustrant pour les premiers)

Ce qui a marché n'était pas prévu au départ


Le second truc qui m'a marqué c'est que j'ai pas mal improvisé. Moi qui suis fan des to do bien prévues en avance, je dois vous avouer que sur ce coup j'ai fait au max 30% des tâches que j'avais prévu de faire dans mon plan de départ tout bien pensé sur Clickup.

Tout simplement parce que j'ai rapidement vu que certains trucs ne marchent pas et d'autres mieux. Et du coup j'ai choisi de ne pas dérouler bêtement ma to do mais plutôt de concentrer mes forces sur les choses qui marchaient bien.

Et d'ailleurs, le process qui m'a permis de récupérer la grosse majorité des contributions n'était absolument pas dans la to do de départ. Le voici

  1. inviter mes amis à liker les pages facebook et linkedin d'ocyto

  2. rentrer en contact en MP avec ceux qui like une page pour leur demander leur avis sur le projet et au passage les informer qu'il y a une campagne sur Ulule

  3. faire une petite relance pour ceux qui trouvaient le projet cool mais qui n'avaient pas encore contribué

J'ai construit ce process naturellement car j'avais besoin de contributions mais aussi surtout de retours d'utilisateurs potentiels sur le site ocyto.live ou sur notre vidéo de présentation. J'avais besoin de savoir ce qu'ils pensaient de l'idée, si c'était clair pour eux et si le service répond à un besoin. Et ce process était le moyen le plus efficace (fainéant) de faire ça, tout en collectant naturellement des fonds de gens convaincus par le projet.


Un accélérateur pour mettre plein de trucs en place

Enfin, au-delà des objectifs atteints (le vrai et celui sur Ulule), je retiens également que cette campagne de financement participatif a été un vrai coup de pied aux fesses en mode accélérateur de pleins de sujet

  • création de nos pages facebook et linkedin

  • pose de tags facebook et analytics sur le site

  • paramétrage d'analytics

  • tournage d'une vidéo

  • paramétrage de notre compte Sendinblue

  • paramétrage d'un notre compte Google Ads

  • paramétrage de notre compte Facebook Ads

  • création d'un premier fichier suspect, prospects, clients, fan

  • création d'un template email

  • A/B test de type de messages dans des pubs sur facebook et Google

  • premier article dans les DNA

  • 73 échanges hyper enrichissants avec des utilisateurs potentiels (vous :))

Bref même si ca n'a pas été simple, je suis content d'avoir investi 103 h dans cette action.

biere.jpg

Ce contenu vous a été utile ? 

Vous pouvez vous inscrire à ma newsletter pour être sûr de n'en rater aucun
et/ou m'encourager en me payant une bière virtuelle ici.